Transpiration acide et odeurs

Transpiration acide et odeurs

Avec le stress journalier qui ne cesse d’augmenter, le nombre de personnes atteintes de transpiration excessive augmente également de plus en plus. Ce phénomène se manifeste sous différents aspects. Il peut parfois s’agir d’une transpiration acide.

Il est souvent très difficile pour la plupart des gens de vivre dans une telle situation.

Que faire alors pour camoufler cette odeur piquante?

 Pourquoi la transpiration est acide ?

Tout simplement parce que la sueur est constituée d’éléments acides (acides caproïque, butyrique, valérique), ce qui la rend donc acide. Pourtant, ce qu’il est intéressant de noter, c’est qu’une odeur assez forte s’installe en cas de présence abondante d’acides gras dans sa composition.

 Il faut par ailleurs savoir que les glandes apocrines (qui se trouvent sous les bras) émettent de la sueur à l’aspect laiteux. Celles-ci sont riches en protéines et en sébum. Il s’agit en fait d’un élément naturel qui hydrate la peau.

La présence de ces sueurs entraîne la plupart du temps l’apparition d’une certaine odeur pas très agréable. C’est en fait dû à l’action des bactéries qui consomment cette sueur et rejettent par la suite des composés chimiques responsables de cette odeur.

Que faire pour masquer les odeurs de la transpiration de manière efficace ?

Quelle que soit la méthode que tel ou tel individu veut choisir, il est important et s’avère même primordial de bien respecter les règles d’hygiène de base. En effet, si des odeurs pas très agréables font surface, il peut s’agir d’un problème lié à la propreté.

Dans ce cas, pas de secret, il faut se laver correctement et au quotidien.

Dans le cas contraire, il faut savoir qu’aucun produit ne peut procurer de meilleurs résultats sans être bien propre. Les différentes techniques proposées pour y remédier seront bien évidemment vaines si la personne concernée enfreint les règles de base d’hygiène.

Après avoir pris en considération cette étape, il vous est possible de choisir la formule qui vous convient le mieux pour lutter contre la transpiration excessive et les odeurs diverses.

Les techniques naturelles sont de plus en plus appréciées et conseillées pour mieux traiter ce phénomène très fréquent en douceur, et sans avoir recours à la chirurgie.

L’argile en fait partie. Cette méthode simple mais efficace consiste à améliorer l’aspect de la peau en utilisant un traitement local pour prévenir la production élevée de sueur. La poudre de cette substance diluée dans l’eau possède une efficacité remarquable au niveau de l’odeur sous les aisselles.

Les herbes comme la tormentille, la sauge et l’hammamélis contribuent également à gérer les mauvaises odeurs.

Pour preuve, elles ont des fonctions si reconnues dans ce domaine qu’elles sont très souvent utilisées dans divers déodorants.

Le gel hydro-alcoolique est également une autre méthode pour remédier à la transpiration excessive et aux fortes odeurs. Cette substance est constituée essentiellement de chlorure d’aluminium. Ce gel peut être employé pour les aisselles, les mains et les pieds.

A chacun donc de faire son choix parmi ces différentes méthodes. Cependant, n’oubliez pas de recourir à un dermatologue avant d’adopter telle ou telle méthode. Ce spécialiste est effectivement le mieux placé pour conseiller ce qu’il y a de mieux pour ses patients (en fonction du cas et de la sensibilité de la peau de l’individu).

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*