Médicaments contre l’hyperhidrose

L’hyperhidrose est une maladie provoquant une transpiration importante et pouvant transformer votre vie en véritable enfer.

Pouvoir trouver des solutions efficaces est donc une nécessité pour ceux qui souffrent de cette sueur abondante. Aujourd’hui à côté des opérations couteuses et parfois même dangereuses, il existe des médicaments qui agissent de façon chimique sur l’hyperhidrose.

Leur but est simple: contrecarrer la sudation excessive. Mais sont-ils vraiment sans risque ?

Les médicaments contre la sudation: informations

Ils ne sont délivrées que par prescription médicale et sont habituellement en prise orale.

Ils peuvent être une bonne solution face au problème que l’hyperhidrose impose, car ils agissent sur les glandes sudoripares (les glandes responsables de la production de transpiration). 

Attention, ils ne sont néanmoins pas conseillés à tout type d’hyperhidrose.

Ils ne sont d’ailleurs généralement prescrits qu’aux personnes souffrant d’hyperhidrose généralisée.

Voyons maintenant ensemble les différents types de médicaments existant sur le marché.

Les anticholinergiques

Ditropan, Pro-Banthine, Robinul et Benzatropine font partie de cette famille de médicaments.

Leur rôle est de bloquer la communication avec l’acétylcholine qui est le responsable de la transpiration. Résultat: une transpiration moindre !

Dangers des anticholinergiques

Malheureusement, il existe des effets secondaires à la prise de ces médicaments contre l’hyperhidrose.

Comme la bouche sèche, constipation, rétention urinaire, troubles de la vue,…

Mais plus inquiétant, puisque les anticholinergiques agissent sur la régulation de notre transpiration, le corps ne va parfois plus savoir contrôler sa température.

Ainsi lors d’une activité intense ou une forte émotion, le corps qui normalement utilise la transpiration pour se refroidir ne va plus savoir le faire.

Les bêtabloquants


Deuxième type de prescription pouvant servir de bouée de sauvetage pour les patients souffrant d’hyperhidrose sont les bêtabloquants.

Benzodiazépines et Propranolol sont tous les deux des bêtabloquants qui diminuent votre anxiété. Donc parfait pour les malades d’hyperhidrose dûe au stress.

Dangers des bêtabloquants

Le grand problème de ce type de médicament est leur accoutumance, car ils agissent sur notre système nerveux.

Conclusions sur les médicaments contre la transpiration

Nous avons vu qu’il existe des solutions médicamenteuses contre l’hyperhidrose.

Mais premièrement, vous devez bien vous informer sur le type d’hyperhidrose dont vous souffrez. Car les médicaments agissent plus spécifiquement sur tel type ou tel type d’hyperhidrose.

Financièrement ces médicaments ne sont pas une ruine, mais les coûts s’accumulent sur le long terme. Rappelons encore que vous avez besoin d’une prescription pour pouvoir vous en procurer.

Les effets secondaires ne sont pas non plus à oublier. Ils peuvent parfois être bénins ou très lourds.

De toute façon, la première chose à faire si vous êtes atteint d’hyperhidrose généralisée, c’est d’aller voir votre médecin.

Il sera à même de répondre à vos questionnements, et vous prescrire des médicaments, si besoin.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*