Comment ne pas transpirer des aisselles ?

La production abondante de sueur est un phénomène qui arrive de temps en temps. C’est l’un des soucis de bon nombre de personnes.Se trouver dans une telle situation est ennuyeux.

Alors, comment ne pas transpirer des aisselles ? Quelques trucs et astuces contribuent à lutter contre ce phénomène désagréable.

La transpiration est un phénomène tout à fait naturel

Tout individu produit de la sueur. Il s’agit en fait d’un phénomène consistant à réguler le fonctionnement de l’organisme. La température humaine est stable grâce à cela.

Il faut souligner que l’organisme a besoin de transpirer pour se débarrasser des toxines et pour protéger la peau. Ce n’est pas pour rien si le corps est constitué de plus d’un million de glandes sudoripares.

Ces dernières se trouvent plus particulièrement au niveau des parties sensibles du corps dont les pieds et les mains.

En général, un individu doit produire un demi-litre de sueur à peu près au cours de la journée si son corps est composé normalement d’un litre d’eau.

Un individu est considéré comme étant victime d’une transpiration excessive quand la production de sueur dépasse les trois litres pour un adulte. Ce qui veut dire que les glandes sudorales, apocrines et eccrines qui fabriquent les sueurs ne fonctionnent pas normalement.

La transpiration est-elle essentielle à l’organisme ?

Considéré comme un mécanisme de régulation de température, ce phénomène s’avère être fondamental pour l’organisme.

En cas de température trop élevée, des gouttelettes d’eau rafraîchissant le corps font leur apparition au niveau des pores de la peau. Elles ont pour rôle principal de stabiliser la température corporelle.

Il faut souligner que la production de sueur est commandée par le cerveau et est équilibrée par l’hypothalamus.

Il est dans ce cas important que les glandes endocrines fonctionnent bien étant donné qu’elles sont responsables de la thermorégulation.

Il est donc prouvé que ce phénomène est essentiel à l’organisme car celui-ci en a besoin pour que les organes vitaux du corps fonctionnent correctement.

Si ce phénomène ne se fait pas comme il se doit, il peut être source de différentes anomalies. Soit la transpiration est excessive, soit elle n’est pas en quantité suffisante.

Dans les deux cas, elle peut être dangereuse. La déshydratation de la peau fait partie des aspects du dysfonctionnement des glandes sudoripares.

Trucs et astuces pour moins transpirer des aisselles

Il existe différentes solutions pour aider l’organisme à lutter contre la transpiration excessive.

La première action à entreprendre est d’opter pour les anti-transpirants et les différents médicaments pour limiter la sudation des aisselles. Ces moyens sont adoptés pour un usage nocturne.

Le plus de ces produits c’est qu’ils ont une efficacité pérenne étant donné que leur action dure pour toute la journée.

Le botox est un autre remède pour combattre ce phénomène au niveau des aisselles. Cette formule chirurgicale commence à être appréciée par bon nombre de personnes.

Des injections sont données aux personnes souffrant de ce phénomène désagréable. Inhiber les éléments à l’origine de la stimulation de la glande sudoripare se trouve être l’action principale de cette technique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>