Comment moins transpirer ?

Saviez-vous que la transpiration excessive ou hyperhidrose est une maladie en tant que telle, reconnue par la médecine? Oui, le corps va naturellement produire de la sueur pour réguler la température corporelle et ainsi éviter une hyperthermie interne, mais cela doit rester dans les limites du raisonnable…

Il existe bien évidemment des exceptions à l’hyperhidrose. Les sportifs de haut niveau, par exemple, transpirent beaucoup plus facilement, dès le début de l’effort, car leur organisme est adapté à une régulation optimale de la température corporelle.

Mais à part cela, toutes les personnes ne sont malheureusement pas logées à la même enseigne, que du contraire. Ainsi, ceux qui souffrent de transpiration excessive peuvent perdre jusqu’à 4 ou 5 fois plus d’eau que les personnes normales!

Si c’est votre cas, ce problème peut alors vous affecter au travail, dans votre vie de tous les jours et même devenir une inconvenance pour vos proches.

Les causes de la sudation.

Elles sont multiples, la plus répandu étant une forte chaleur ou différence de température importante.

On peut bien sûr citer le stress comme cause fréquente de la transpiration. Ainsi, si vous êtes angoissé de nature, vous aurez plus vite tendance à trop transpirer.

Si vous souffrez d’obésité, cela peut également être l’une des causes de votre sudation excessive. Car votre graisse en surplus rend votre corps plus chaud et donc plus sujet à la transpiration.

Finalement, n’oublions pas diverses maladies comme une tumeur, la fièvre, la fatigue, la ménopause mais également l’usage de certains médicaments.

Mais au fait, comment faire pour moins transpirer?

Je transpire beaucoupVoici, ci-dessous, quelques pistes de réponses pour vous aider à moins transpirer au quotidien…

Si vous êtes concerné pas une surcharge pondérale, une bonne chose serait de commencer un petit régime avec pratique sportive régulière. Votre graisse perdue, votre corps sera moins sujet à une haute température intérieure.

En plus de cela, le sport est très bon pour lutter contre le stress, donc la transpiration (vous transpirez pendant l’effort, mais beaucoup moins après celui-ci)!

Comme indiqué ci-dessus, le stress est un facteur important lié au problème de sudation excessive. N’hésitez pas à tester la méditation, la relaxation ou le yoga, qui pourraient avoir un impact très positif sur votre transpiration.

Pour réduire votre transpiration mais surtout les odeurs, vous pouvez toujours vous raser les aisselles.

Il peut être également utile de vous tenir loin des plats fort épicées ou des breuvages brûlants qui ne feront qu’augmenter votre température corporelle. Une chose importante est aussi de suffisamment vous hydrater avec de l’eau.

Pour les solutions naturelles, vous pouvez commencer par l’achat de déodorant spécialisé. Attention tout de même, certains contiennent des éléments chimiques dont les effets négatifs sur le corps humain ont déjà été démontrés.

Plus facile, c’est évidemment de vous laver correctement. Prenez une douche au matin et, idéalement, sur l’heure du midi et n’oubliez pas de vous laver sous les aisselles au soir.

Veuillez également frotter vos dessous de bras de manière efficace, avec un essuie propre pour retirer un maximum de bactéries et ainsi éviter que les odeurs ne reviennent au galop.

Pour ce qui est des déodorants, certains sont plus efficaces que d’autres et c’est à vous de faire différents tests pour voir celui qui fonctionne le mieux sur votre corps. Un problème que beaucoup de personnes rencontrent, c’est qu’elles transpirent directement après leur douche et le déodorant n’a donc pas le temps de faire effet.

Idéalement, utilisez votre déodorant au calme, au moins 10 minutes après votre douche et 15 à 20 minutes avant de réellement vous mettre en action.

Notez que toutes les boissons excitantes, comme le thé, le café ou même le coca, favorisent la transpiration. A éviter donc.

Pensez également à mettre des vêtements en matériaux naturels, qui soient le plus ample possible et permettent ainsi une aération maximale. Vous pouvez aussi veillez à ne jamais mettre « trop de couches » et, quitte à avoir un peu plus froid, éviter une bonne quantité de sueur.

Concernant les solutions moins naturelles, sachez que nous ne vous recommandons pas d’avoir recours à la chirurgie pour soigner ce type de problème.

En effet, la grande majorité des personnes qui ont eu recours au « blocage » des pores sous les aisselles via la chirurgie sont maintenant victimes de transpiration de compensation, qui resort d’autres parties du corps. Bref, le problème n’est pas réglé. Juste reporté sur une autre partie du corps.

Nous parlons ici de l’injection du botox. Une autre possibilité est d’extraire les glandes qui sont responsable de la transpiration. Mais cette opération, en plus d’être couteuse, vous laissera une cicatrice en dessous des aisselles…

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*